Navigation – Plan du site

Amerika 16 (parution juin 2017) « Les féminismes en Amérique latine et dans les Caraïbes (XXe-XXIe s) : identités et enjeux »

La revue Amerika (Mémoires, identités, territoires) de l’Université de Rennes 2- ERIMIT (Équipe de Recherches Interlangues, Mémoires Identités, Territories), consacre un de ses prochains numéros (juin 2017, numéro 16) à l'analyse de  :

« Les féminismes en Amérique latine et dans les Caraïbes (XXe-XXIe s) : identités et enjeux »

15 Janvier 2017 : Réception des propositions

15 Mai 2017 : Réception définitive des articles pour publication, après évaluation par le comité de lecture

Langues utilisées : espagnol, français, anglais, portugais.

Un résumé de 1000 caractères environ devra nous être adressé avant le 15 janvier 2017

Merci de mentionner vos coordonnées professionnelles et de joindre un CV succinct (liste de vos publications des 5 dernières années).

Envoi des propositions:  amerika@revues.org Nathalie Ludec : nathalie.ludec@univ-rennes2.fr ; Néstor Ponce : nestorponce35@yahoo.fr

Les articles définitifs (40 000 signes au maximum) seront à remettre avant le 15 mai 2017

Après acceptation de la proposition, l'article sera soumis au comité de lecture, qui décidera de sa publication sans avoir à justifier de sa décision. Si l’article ne respecte pas la feuille de style, celui-ci sera renvoyé à l’auteur pour faire les modifications nécessaires. Les auteurs s'engagent à réserver à la revue l'exclusivité de l'article et à autoriser sa publication en ligne. En cas de plagiat, les auteurs seront tenus pour seuls responsables. Dans le respect des droits d’auteur, l’intégration de photos ou de photogrammes doit s’accompagner de la demande autorisation à l’ayant droit.

NORMES DE PUBLICATION : http://amerika.revues.org/749

Thème et problématique :

  • 1 Fuente Mujeres Latinoamericanas en cifras, FLACSO, Teresa Valdés, De lo social a lo político: la ac (...)

La lutte pour l'émancipation des femmes est un processus lent qui s'est développé en vagues successives. Le féminisme latino-américain des années 60 et 70, marqué par des influences européennes et nord-américaines, est majoritairement composé de femmes des classes moyennes, parfois issues des mouvements révolutionnaires de la fin des années 60 (Mouvement étudiant de 1968). Peu à peu les militantes féministes se rapprochent des mouvements populaires où les femmes sont engagées sur le plan politique, syndical, religieux. La phase révolutionnaire et radicale fait place ensuite à une professionnalisation et une institutionnalisation du féminisme dans les années 90 qui amorcent la vague « ONUsienne » du « genre », selon J. Falquet (2007), marquée par un engouement pour le concept de "genre". Parallèlement, s'organisent des rencontres féministes continentales qui témoignent d'un féminisme panaméricain, (1981, à Bogota (Colombie); 1983, Lima (Pérou); 1985, Bertioga (Brésil); 1987, à Taxco (Mexique); 1990 San Bernardo (Argentina), etc.1) (Landa, 2016).

Depuis l'euphorie des années 70, en passant par l'institutionnalisation des années 80-90 et son essoufflement des années 2000, le féminisme latino-américain s'inscrit depuis le début du XXIe s. dans une double proposition politique, à la fois autour d'un socle commun, de questions non résolues (les droits reproductifs, une maternité et une sexualité libres, la lutte contre la violence) et de nouvelles propositions qui se déclinent selon une perspective de classe et d'ethnie, de la part des féministes indiennes et afro-descendantes, sous un angle décolonial.

L'objectif de ce dossier est d'étudier les différentes modalités d'expression (cyberféminisme, marches pacifiques, activisme public) et manifestations du féminisme latino-américain ainsi que ses représentations (arts visuels, littérature, médias) dans ses particularités actuelles, en tâchant d'évaluer les résistances qui proviennent de la société civile et/ou des institutions (État, Église).

Il ne s'agit pas ici de retracer l'histoire du féminisme latino-américain mais d'analyser ce qui constitue aujourd'hui son identité, sa spécificité, à l'échelle nationale ou continentale, à travers ses mobilisations et ses représentations, dans un contexte politique et économique déterminé. L’analyse peut être envisagée également sous un angle comparatiste.

Par ailleurs, la section « Mélanges » de la revue accueille toute étude inédite sur les Amériques.

Références:

O. Curiel, J. Falquet, S. Masson, « Editorial ». Nouvelles Questions Féministes : Féminismes dissidents en Amérique latine et aux Caraïbes, Vol. 24,2005, n° 2, pp. 4-13.

Jules Falquet, « Le mouvement féministe en Amérique latine et aux Caraïbes. Défis et espoirs face à la mondialisation néo-libérale», Actuel Marx 2/2007 (n° 42), p. 36-47
URL:www.cairn.info/revue-actuel-marx-2007-2-page-36.htm.
DOI : 10.3917/amx.042.0036.

Mélanie Landa, "Rescatando al feminismo en América Latina", Centre tricontinental, CETRI, Louvain, 22 avril 2016; http://www.cetri.be/Rescatando-al-Feminismo-en-America

Christine Verschuur, Blandine Destremau, « Féminismes décoloniaux, genre et développement. Histoire et récits des mouvements de femmes et des féminismes aux Suds», Revue Tiers Monde 1/2012 (n°209), p. 7-18,

URL:www.cairn.info/revue-tiers-monde-2012-1-page-7.htm.
DOI : 10.3917/rtm.209.0007.

CONVOCATORIA

La revista Amerika de la Universidad de Rennes 2-ERIMIT (Équipe de Recherches Interlangues, Mémoires Identités, Territories), dedica su próximos números (Junio de 2017, número 16) a:

“Los feminismos en Latinoamérica y el Caribe (s. XX-XXI): identidades y retos”

Fecha límite de envío de propuestas de artículos: 15 de enero de 2017

Fecha límite de entrega de los artículos (luego de haber sido aceptados por el comité de lectura): 15 de mayo de 2017

Las propuestas de artículos deben tener un máximo de 1000 caracteres. Pueden estar escritas

español, francés, inglés, portugués.

Las normas para la presentación de los artículos figuran en la revista Amerika (http://amerika.revues.org/749). Los artículos pueden ser presentados en uno o en varios de los siguientes idiomas: español, francés, inglés, portugués. Máximo 40.000 caracteres (bibliografía y notas al pie de página incluidas).

Enviar las propuestas a: amerika@revues.org – nathalie.ludec@univ-rennes2.fr - nestorponce35@yahoo.fr

Tema y problemática:

  • 2 Fuente: Mujeres Latinoamericanas en cifras, FLACSO, Teresa Valdés, De lo social a lo político: la a (...)

La lucha por la emancipación de las mujeres es un proceso lento marcado por olas sucesivas. El feminismo de los años 60 y 70, influenciado por el pensamiento europeo y norteamericano, estaba animado, en su mayoría, por mujeres de las clases medias altas, que vienen a veces de los movimientos revolucionarios de los años 60 (movimiernto estudiantil de 1968 en México, activismo universitario en todo el continente). Las militantes feministas van aproximándose a los movimientos populares en los que las mujeres ejercen un compromiso político, sindical, religioso. La fase revolucionaria y radical deja lugar a una profesionalización y una institucionalización del feminismo en los años 90, que anuncian la ola del "género" (Falquet, 2007). Paralelamente, se organizan encuentros feministas continentales que reflejan un feminismo panamericano (1981, Bogota (Colombia); 1983, Lima (Perú); 1985, Bertioga (Brasil); 1987, Taxco (México); 1990 San Bernardo (Argentina), etc.2) (Landa, 2016).

Después de la euforia de los años 70, pasando por la institucionalización de los años 80 y 90, y la atonía de los años 2000, el feminismo latinoamericano se sitúa desde los principios del siglo XXI en una propuesta política doble: la primera sigue debatiendo cuestiones no resueltas (los derechos reproductivos, la maternidad libre, la lucha contra la violencia) y la segunda se abre sobre una perspectiva étnica y de clase (indígena, afrodescendiente).

El objetivo de este número de Amerika es estudiar las diferentes modalidades de expresión y manifestaciones del feminismo latinoamericano (ciberfeminismo, marchas pacíficas, activismo callejero) así como sus representaciones (artes visuales, literatura, teatro, cine, medios de comunicación) en sus particularidades actuales, midiendo las resistencias de la sociedad civil y de las instituciones (Estado, Iglesia).

No se trata de contar la historia del feminismo latinoamericano sino de analizar lo que constituye hoy su identidad, su especificidad, a escala nacional o continental, análisis que puede considerar también una perspectiva comparativa, a través de sus mobilizaciones y manifestaciones dentro de un contexto político y económico determindo.

Por otra parte, la sección « Mélanges » de la revista acoge cualquier otro estudio inédito sobre las Américas, al margen de la temática del número 16.

Referencias :

O. Curiel, J. Falquet, S. Masson, « Editorial ». Nouvelles Questions Féministes : Féminismes dissidents en Amérique latine et aux Caraïbes, Vol. 24,2005, n° 2, p. 4-13.

Jules Falquet, « Le mouvement féministe en Amérique latine et aux Caraïbes. Défis et espoirs face à la mondialisation néo-libérale», Actuel Marx 2/2007 (n° 42), p. 36-47
URL:www.cairn.info/revue-actuel-marx-2007-2-page-36.htm.
DOI : 10.3917/amx.042.0036.

Mélanie Landa, " Rescatando al feminismo en América Latina", Centre tricontinental, CETRI, Louvain, 22 avril 2016; http://www.cetri.be/Rescatando-al-Feminismo-en-America

Christine Verschuur, Blandine Destremau, « Féminismes décoloniaux, genre et développement. Histoire et récits des mouvements de femmes et des féminismes aux Suds», Revue Tiers Monde 1/2012 (n°209), p. 7-18,

URL:www.cairn.info/revue-tiers-monde-2012-1-page-7.htm.
DOI : 10.3917/rtm.209.0007.

Los autores de los artículos se comprometen a ceder su exclusividad a la revista y a autorizar su publicación en línea. En caso de no respeto de las normas de publicación el artículo será reenviado al autor para realizar los cambios obligatorios y necesarios. En caso de plagio, los autores serán considerados los únicos responsables. En cuanto a la integración de fotos o fotogramas, para acatar las leyes de autor, se requiere la autorización del derechohabiente.

Notes

1 Fuente Mujeres Latinoamericanas en cifras, FLACSO, Teresa Valdés, De lo social a lo político: la acción de las mujeres latinoamericanas, Santiago: Ed LOM, 2000, p.73

2 Fuente: Mujeres Latinoamericanas en cifras, FLACSO, Teresa Valdés, De lo social a lo político: la acción de las mujeres latinoamericanas, Santiago: Ed LOM, 2000, p.73.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo ERIMIT - Equipe de recherche interlangues : mémoire, identités, territoires
  • Les cahiers de Revues.org