Navigation – Plan du site
Comptes-rendus
Littérature

Polifonía Scholary Journal, Volume V, Issue 1. « Masculinidades »

Austin, Austin Peay State University, 2015
Sergio Coto-Rivel
Référence(s) :

Polifonía Scholary Journal, « Masculinidades » Volume V, Issue 1., Austin, Austin Peay State University, 2015.

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1La revue électronique Polifonía de l’Université d’Austin Peay (dans le Tennessee) consacre un numéro annuel aux études hispaniques, latino-américaines et latino-étatsuniennes, dans le but d’approfondir une thématique particulière touchant à la littérature en langue espagnole. Ses différents numéros présentent une unité thématique importante autour d’un sujet novateur, tel que « Producciones culturales del nuevo milenio » (I), « Venas góticas en la literatura y cine hispánico » (II) ou encore « Utopías y distopías en la ciencia ficción peninsular y latinoamericana » (IV). Pour le cinquième numéro, publié en 2015, Polifonía propose la question du genre dans l’étude des masculinités dans la littérature et le cinéma en espagnol. La revue privilégie une vision qui puisse théoriser sur les représentations d’une masculinité « fluide et changeante », hors norme ou bien marginalisée, tout cela à partir des productions culturelles diverses. C’est ainsi que le Ve numéro, intitulé tout simplement « Masculinidades », recueille une douzaine d’articles proposant des lectures contemporaines des éléments clef et des représentations de la crise de la masculinité, dans la mesure où celle-ci est entendue comme une formation culturelle qui est remise en question de manière continuelle.

2Nous trouvons donc la moitié des articles traitant sur les masculinités dans les productions cinématographiques, quatre analysent des romans contemporains ou du XIXe siècle, l’un s’occupe d’une chronique coloniale et un dernier sur des articles journalistiques. Cette variété de textes étudiés, dans laquelle prime le cinéma, permet de donner une vision élargie des productions culturelles à partir desquelles s’impose une lecture des catégories de genre et des grilles interprétatives de la masculinité. Il faut dire que cette tendance des études de genre a trouvé une place de plus en plus importante depuis le développement des études gay et lesbiennes et bien évidemment grâce à l’importante critique féministe dans les études culturelles nord-américaines pendant les dernières décennies. Les études sur les masculinités s’intéressent de manière générale aux modalités culturelles et sociales qui déterminent ce que l’on entend par « homme », « masculin », « male » etc., ainsi qu’à leurs variantes marginalisantes ou féminisées. Cette lecture permet de poser des questions qui ont été typiquement sous-entendues dans un cadre hétéronormatif traditionnel. De cette manière il est possible de revenir sur des textes classiques ou fondateurs afin de comprendre la place qu’y occupent les représentations et forces masculines.

3Nous pouvons voir cette démarche dans l’article « “Así, yo lo tomé el leme” : Navigating Masculine Power and Liminal Space in Naufragios (1542) by Álvar Núñez Cabeza de Vaca » de Joshua Martin, dans lequel il analyse les codes de la masculinité, leurs valeurs et fonctionnements ainsi que leur porté messianique dans le récit d’Alvar Núñez Cabeza de Vaca, ce qui illustre clairement une manière de revenir sur la textualité coloniale en utilisant les outils théoriques des études de genre. Un autre exemple est donné par l’article traitant sur le roman brésilien de la fin du XIXe siècle, O bom crioulo d’Adolfo Caminha, un des premiers romans latino-américains mettant en scènes des rapports homosexuels et présentant une critiques forte du système racial. Ces deux cas constituent des exercices nécessaires dans la critique latino-américaine qui considèrent que la masculinité n’a pas été entendue auparavant comme une catégorie déterminante dans la construction de systèmes de domination.

4Tous les autres articles partent de textes du XXe et du XXIe siècles, montrant de manière plus évidente une rupture avec les normes strictes du patriarcat et de la masculinité traditionnelle. En ce qui concerne le bruissement des pistes touchant aux genres, il faut mentionner l’article de Facundo Saxe « Los futbolistas queer de Mendicutti : Las columnas periodísticas de La Susi en el vestuario blanco (2003) como deconstrucción de la masculinidad normativa », lequel met en évidence la question frontalière du genre littéraire (chroniques journalistiques) et des représentations masculines des joueurs du Real Madrid. De cette manière, Saxe analyse les stratégies littéraires utilisées par Mendicutti pour construire la voix d’une sorte d’alter ego qui regarde d’un œil « queer » le monde du football espagnol (c’est-à-dire un espace typiquement masculin voire macho). Les autres articles, aussi bien sur le cinéma (Almodóvar, Alex de la Iglesia, Hermosillo, etc.) que sur la littérature (Julia Álvarez, Mauricio Orellana y Rafael Chirbes) se chargent d’identifier, analyser et expliquer les crises de la masculinité, ses formations marginales, queer et contestataires dans le but de démontrer le caractère fluide et instable que ces dernières peuvent véhiculer dans les productions contemporaines, leurs variantes et possibilités de résistence. Il est toutefois regrettable que le numéro ne présente pas d’information sur les auteurs ni de résumés bilingues de chaque article publié, information indispensable pour les chercheurs intéressés par le sujet en question.

5Ce dernier numéro de Polifonía montre aisément non seulement le besoin de revenir sur les textes fondateurs de la littérature en espagnol, mais aussi de théoriser à partir des productions contemporaines en ce qui concerne les nouvelles masculinités, la crise du système traditionnel et les ouvertures que ces dernières proposent.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sergio Coto-Rivel, « Polifonía Scholary Journal, Volume V, Issue 1. « Masculinidades » », Amerika [En ligne], 13 | 2015, mis en ligne le 31 décembre 2015, consulté le 27 août 2016. URL : http://amerika.revues.org/7007

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo ERIMIT - Equipe de recherche interlangues : mémoire, identités, territoires
  • Les cahiers de Revues.org